Parasites dans le tractus gastro-intestinal humain: types, symptômes, méthodes de traitement et de nettoyage

Plus de 300 types de parasites vivent dans le corps humain. Pour certains d'entre eux, une personne est l'hôte principal, pour d'autres - un hôte intermédiaire, et il y a ceux pour lesquels le parasitisme chez une personne est une impasse dans le développement. Mais tout de même, les parasites dans les intestins provoquent des maladies dont le diagnostic et le traitement sont souvent difficiles.

Quels types de parasites se trouvent dans les intestins

Quels types de parasites trouve-t-on chez l'homme? Tous les parasites qui vivent dans les intestins peuvent être divisés en deux grands groupes :

  1. protozoaire, les représentants les plus importants sont l'amibe et Giardia ;
  2. vers, aussi appelés vers ou helminthes.

Les protozoaires ou les protozoaires sont constitués d'une seule cellule, mais cela ne diminue pas leur influence sur le corps. Souvent, l'infection par des protozoaires provoque des troubles graves et peut entraîner le développement de maladies concomitantes.

Les vers sont divisés en deux groupes, ceux-ci peuvent être des vers ronds (nématodes), des vers plats (douves). De plus, les vers vivent dans diverses parties de l'intestin, par exemple, dans l'intestin grêle, vous pouvez trouver des ténias, des vers ronds, Giardia. Dans le trichocéphale vivant épais, le ténia nain et les oxyures préfèrent se reproduire dans les parties inférieures du rectum.

L'une des sous-espèces de vers dans le corps humain est plate (douves)

De nombreux vers sont capables de migrer du tractus gastro-intestinal et de pénétrer dans d'autres organes et systèmes (foie, poumons, muscles, cerveau), les échinocoques, les ascaris peuvent servir d'exemple.

Comment se produit l'infection

Selon les statistiques, 85% de la population possède au moins un type de parasite vivant dans les intestins. Les symptômes du parasitisme ne sont pas toujours prononcés, car le parasite ne cherche pas à détruire son hôte, souvent des parasites intestinaux vivent dans l'organisme pendant de nombreuses années sans se manifester. Par conséquent, il est souvent difficile de savoir s'il y a des vers dans le corps et de s'en débarrasser. Les ténias peuvent atteindre une longueur de 7 à 12 mètres, ce qui dépasse la longueur normale du tractus gastro-intestinal, et vivre jusqu'à 20 à 25 ans.

L'infection se produit en avalant le parasite ou ses larves avec de la nourriture, de l'eau. Les larves peuvent être trouvées directement dans les aliments, par exemple, une infection par un ténia large ou une douve de chat se produit lors de la consommation de poisson insuffisamment transformé. Le ténia du bovin et du porc pénètre dans le corps humain avec la viande d'animaux domestiques.

D'autres vers peuvent pénétrer dans les intestins avec des légumes et des fruits non lavés, lors de l'utilisation d'eau non désinfectée provenant de réservoirs ouverts. Les animaux domestiques, ainsi que les mouches et les cafards, jouent un rôle important dans la transmission des parasites d'une personne à une autre.

Pathogenèse de la maladie

La pathogenèse du développement de la maladie est différente pour différents types de parasites, mais il existe des symptômes communs qui sont communs à tous. Les vers peuvent endommager les parois intestinales et perturber les processus digestifs, ou absorber les nutriments des aliments et libérer des produits toxiques qui provoquent une intoxication et des réactions allergiques. Par conséquent, les signes et les symptômes des maladies causées par différents parasites peuvent être différents.

Invasions de protozoaires

Les formes protozoaires de parasites peuvent vivre à la fois dans la lumière intestinale et dans ses tissus. Par exemple, Giardia se fixe à la membrane muqueuse de l'intestin grêle et absorbe non seulement les nutriments contenus dans les aliments, mais peut également endommager les cellules intestinales, ce qui provoque le développement d'une réponse immunitaire à l'invasion, les allergies. Giardia pénètre souvent dans les canaux hépatiques, provoquant des symptômes inhérents à la cholécystite chronique. Pour les faire sortir, il faut non seulement prendre des médicaments contre eux, mais aussi nettoyer le foie.

Les amibes ne provoquent que dans 10% des cas des complications qui permettent de déterminer l'invasion, dans d'autres situations la maladie est asymptomatique et il est possible de découvrir que le patient n'a d'amibiase que par hasard. La forme invasive de l'amibiase est associée à la pénétration d'amibes dans la muqueuse intestinale. Cela provoque sa destruction, parfois jusqu'à la perforation.

Les dommages aux vaisseaux sanguins peuvent entraîner des saignements (dysenterie amibienne). Lors de la pénétration dans le tissu muqueux, il subit une nécrose, des foyers d'inflammation, des abcès se forment et des abcès amibiens peuvent également survenir dans d'autres organes (foie, poumons). La cause des complications extra-intestinales est la propagation hématogène des amibes.

Les principaux signes d'infection amibienne sont des douleurs abdominales et du sang dans les selles.

Infestations de vers

Pour les vers tels que les nématodes, dont le trichocéphale est un représentant, l'homme est l'hôte principal. Ils n'utilisent pas de substances qui accompagnent les aliments dans leur alimentation, les nématodes se fixent sur la membrane muqueuse et se nourrissent de tissus et de sang. Les caractéristiques de fixation au mur font qu'il n'est pas toujours possible de les enlever en faisant un nettoyage intestinal, un lavement. Les œufs pondus par ces parasites intestinaux pénètrent dans le milieu extérieur avec les matières fécales, où se déroule le développement de la larve.

Un autre type d'ascaris, ascaris, parasite chez l'homme et sous la forme d'un individu et d'une larve sexuellement matures. Un individu sexuellement mature, et ayant des différences sexuelles, vit dans la lumière intestinale, la durée du parasitisme est d'environ un an. Pendant ce temps, elle peut pondre jusqu'à 200 000 œufs, qui sont excrétés dans les matières fécales, car l'oxygène est nécessaire au développement de la larve. Souvent, le nettoyage des intestins vous permet d'éliminer les ascaris du corps avec des matières fécales.

Les larves d'ascaris pénètrent dans le corps avec des aliments contaminés, pénètrent dans la paroi intestinale et pénètrent dans les poumons avec le flux sanguin, où elles vivent pendant un certain temps. Ensuite, ils pénètrent dans la cavité buccale par les bronches et la trachée, où ils sont réavalés. À ce moment, une personne présente des signes d'inflammation des voies respiratoires supérieures, des symptômes de toux. Ensuite, le cycle de développement se répète.

Les oxyures, agents responsables de l'entérobiase, au contraire, absorbent les vitamines et les nutriments de la lumière intestinale. Les substances toxiques qu'ils libèrent peuvent provoquer des réactions allergiques. Ils sont caractérisés par une auto-invasion ou une auto-infection.

La femelle pond ses œufs la nuit dans l'anus, rampant hors du rectum. Cela provoque une grave irritation de la peau et des démangeaisons. Une personne, peignant la peau, capture les œufs, et si vous ne suivez pas les règles d'hygiène, vous pouvez à nouveau être infecté par les oxyures en avalant leurs larves avec de la nourriture. Puisqu'ils vivent dans la lumière et ne se fixent pas au mur, souvent des méthodes folkloriques, le nettoyage de l'intestin avec des lavements thérapeutiques (décoction d'absinthe, lait à l'ail) aident à les éliminer.

L'infection par les vers ronds et les ténias se produit souvent chez les animaux domestiques. Assurez-vous d'inspecter périodiquement les excréments de vos animaux de compagnie pour détecter la présence de vers. Ne les promenez pas près des aires de jeux pour réduire le risque d'infecter les enfants. Traitez (vermifugez) vos animaux de compagnie.

Les ténias, les vers plats peuvent parasiter l'homme pendant des années, ils possèdent des organes (ventouses, crochets) qui leur permettent de se fixer à la paroi intestinale, ce qui les maintient en place. Atteignant des tailles énormes, ils absorbent les nutriments des aliments, sur toute la surface du corps, ce qui entraîne souvent une modification du poids du patient, une perturbation du fonctionnement du système digestif et d'autres organes. Il est difficile de s'en débarrasser, il faut souvent prendre plusieurs fois des médicaments antiparasitaires pour les éliminer du corps.

Symptômes de parasitisme

Lorsqu'une personne a des parasites intestinaux, les symptômes peuvent varier selon le type de parasite. Les principaux sont associés à l'activité du tractus gastro-intestinal, mais il existe également des signes d'intoxication du corps, un manque de vitamines et de nutriments. Les symptômes de parasitisme peuvent inclure :

  • dyspepsie. Les patients se plaignent de douleurs abdominales, d'indigestion (diarrhée, constipation), de nausées. Il y a souvent une augmentation des flatulences, des démangeaisons dans l'anus. Avec des dommages au foie et aux voies biliaires, l'image ressemble à une cholécystite aiguë. Avec la formation d'abcès, la perforation de l'intestin, les symptômes d'un abdomen aigu apparaissent. Parfois, sur fond de parasitisme, une occlusion intestinale apparaît, nécessitant une intervention chirurgicale.
  • Réactions allergiques. C'est la réponse immunitaire de l'organisme à l'invasion, elle peut se traduire par une éruption cutanée, la survenue d'une rhinite allergique, d'une bronchite, d'un asthme.
  • Diminution de l'immunité générale. Le plus souvent, cela se produit en raison d'un manque de nutriments dans le corps et de l'effet toxique des produits métaboliques des vers. Tout d'abord, cela affecte la peau humaine, divers processus inflammatoires y apparaissent (acné, acné, furoncles), il y a le développement de papillomes et de verrues, un changement de pigmentation, de couleur. Le manque de vitamines entraîne une peau sèche, la formation de fissures (convulsions). Ce sont ces symptômes qui permettent à un médecin expérimenté de poser un diagnostic.
  • Douleurs dans les muscles et les articulations. Ils peuvent survenir sous la forme d'une lésion auto-immune provoquée par une allergisation de l'organisme par des parasites, ou lorsqu'ils se sont propagés à ces zones par voie hématogène.
  • Changement de poids, et le poids n'est pas nécessairement réduit, éventuellement prise de poids, car un apport insuffisant de sucre dans le sang du patient provoque une sensation de faim. Les toxines libérées par les parasites peuvent affecter le métabolisme.
  • Fatigue, nervosité, maux de tête, troubles du sommeil, tout cela sont des symptômes d'intoxication de l'organisme. Il y a souvent un symptôme tel que le bruxisme, le grincement des dents dans un rêve. Un parasitisme prolongé peut entraîner un ralentissement du développement chez les enfants, des troubles de la mémoire.
  • Anémie. Symptôme fréquent des invasions helminthiques. Elle est causée non seulement par une perte de sang, mais également par une violation de l'apport en fer et en vitamines dans le corps.

Le danger d'invasion helminthique réside également dans le fait que l'irritation de la membrane muqueuse, ses dommages peuvent provoquer le développement de maladies oncogènes.

Diagnostique

Le diagnostic est fait en examinant les matières fécales au microscope. Cette méthode ne donne pas toujours des résultats positifs, il est souvent nécessaire de répéter les tests plusieurs fois. Lors de l'examen des matières fécales, des signes indirects de la présence de vers peuvent également être détectés, par exemple du sang, une augmentation de la quantité de graisse due à une violation de leur absorption dans l'intestin grêle. Dans le sang, on trouve souvent une éosinophilie, ce qui est un signe d'allergisation du corps.

Traitement

Si une personne a des vers, un traitement complexe est effectué. Il ne suffit pas de prendre le médicament contre les vers pour s'en débarrasser. En parallèle, ils nettoient les intestins, rétablissent l'immunité, réduisent l'allergisation du corps. Ensuite, vous avez besoin d'un traitement visant à restaurer l'immunité, le béribéri et à traiter l'anémie.

Des médicaments antiparasitaires sont utilisés. Le médicament doit être prescrit par un médecin. De nombreux médicaments antiparasitaires sont également toxiques pour l'homme, et une petite dose qui ne provoque pas d'effets indésirables chez l'homme n'entraîne pas toujours la mort des parasites. Par conséquent, avant de commencer le traitement, les vers doivent être affaiblis. Pour ce faire, utilisez des régimes spéciaux dont le but est de réduire les nutriments contenus dans les aliments.

Régime

Souvent, l'utilisation d'un tel régime et de la médecine traditionnelle vous permet de nettoyer le corps des helminthes. Le régime alimentaire ne doit pas contenir de produits laitiers ni de viande, qui sont la nourriture préférée des helminthes. Vous devez également limiter l'utilisation de sucre et de glucides. Le régime le plus utile, y compris beaucoup de légumes, d'herbes. Le régime alimentaire est une étape préparatoire où le foie et les intestins sont nettoyés.

Les helminthes ne tolèrent pas les substances acides et amères, ils apparaissent donc moins souvent chez les personnes qui préfèrent les aliments épicés. Ainsi, l'utilisation de gingembre, de cannelle et de clou de girofle dans la cuisine réduit le risque d'infection par les vers. L'utilisation de saumure de choucroute un demi-verre avant les repas vous permet également d'éliminer les vers sans utiliser de médicaments et prévient l'infection.

Nettoyer le corps des parasites

De nombreuses méthodes folkloriques avec lesquelles vous pouvez éliminer les vers utilisent de l'ail, des oignons, du raifort, du jus de citron, des airelles. Un bon effet est de nettoyer les graines de citrouille avec du miel.

L'un des meilleurs moyens de se débarrasser des vers est la méthode des triades. Il comprend l'utilisation d'une teinture alcoolique de zeste de noix verte, de graines d'absinthe amères et de clous de girofle moulus. Cette méthode de nettoyage est longue, il faut prendre de la teinture et des graines tout au long de l'année.

L'écorce de grenade aide à se débarrasser des ténias, sa décoction se prend avant les repas. La teinture alcoolique de raifort à l'ail a également un bon effet. Parmi les herbes médicinales, pour nettoyer le corps, on utilise des bourgeons de bouleau, de l'achillée millefeuille, de la tanaisie, de la chélidoine, de la prêle.

Le nettoyage du corps est également nécessaire lorsque le traitement est effectué avec des médicaments. Lors de la prise de médicaments antiparasitaires, il se produit une mort massive de parasites, ce qui augmente l'intoxication du corps. Par conséquent, il est nécessaire d'utiliser des sorbants (charbon actif), des laxatifs, des lavements, y compris thérapeutiques. Cela vous permet de nettoyer les intestins des helminthes morts et de réduire l'absorption de leurs produits de décomposition.

En cas de suspicion de lésions hépatiques, le nettoyage des intestins doit être effectué après le nettoyage du foie. Le nettoyage du foie peut être effectué à l'aide de décoctions d'herbes médicinales (camomille, tanaisie, écorce de chêne), kvas de betterave, tubage avec eau minérale, sorbitol, magnésie.

Les parasites chez l'homme ne sont pas rares. Le diagnostic des helminthiases est difficile, les symptômes ne sont pas toujours prononcés, leur traitement est long, donc la prévention et le nettoyage périodique du corps pour s'en débarrasser revêtent une importance particulière.